Barga, le petit joyau médiéval de la vallée du fleuve Serchio

Barga est une belle ville médiévale qui se trouve dans la vallée du fleuve Serchio (entre Lucques et Castelnuovo di Garfagnana): elle vaut bien une visite. Les nombreux prix reçus (“drapeau orange” du Touring Club italien, la réconnaissance des “plus beaux villages d’Italie» et des villes “slow”)témoignent toute la valeur de Barga au point de vue culturel, historique,architecturel, du paysage et de la qualité de vie.
Barga conserve encore le typique réseau routier médiéval qui se compose de routes principales qui mènent à de petites places où se trouvent d’ élégants palais de la Renaissance. Ces rues sont coupées par des ruelles étroites étagées (appelées «carraie») à travers lesquelles les visiteurs peuvent explorer une Barga différente, caractérisée par des maisons en pierre et de beaux palais décorés, des fenêtres et des balcons pleins de fleurs, des détails curieux et des traces du passé à capturer en photos.
Les visiteurs peuvent réjoindre cette ville en parcourant plusièurs routes; l’itineraire récommendé est celui qui commence de la ville de Fornaci di Barga et qui monte sur la colline sur laquelle se trouve Barga en passant par une intéressante église romane du XIIème siècle (Pieve di Loppia) . Quand vous arrivez à Barga, vous pouvez garer votre voiture sur la place sur votre droite (Piazzale del Fosso) qui est caractérisée par les remparts de la vieille ville et par le monument érigé en l’honneur de Antonio Mordini , un citoyen de Barga qui a participé aux expéditions militaires de Garibaldi pour l’unification de l’Italie.

La porte d’accès qui s’ouvre sur la place est Porta Reale (ou Marcianella); une fois entrés, vous serez face à 2 rues: Via di Mezzo (à gauche) et Via del Pretorio (à droite) . Commencez à parcourir Via di Mezzo (la rue sur votre gauche), après quelques dizaines de mètres, vous verrez sur votre gauche une petite place sur laquelle se trouve l’église SS. Annunziata, un édifice religieux du XVIIème siècle où vous pouvez trouver des statues de l’Annonciation ainsi que des fresques et des peintures de l’artiste locale Baccio Ciarpi.

Continuez votre promenade, à un certain moment, la ruelle Via Di Mezzo s’ouvre sur votre droite sur une autre petite place qui abrite le théâtre de Barga (Teatro dei Differenti), ouvert en 1795 et élargi au fil des ans. Aujourd’hui, il est le foyer de nombreuses pièces de théâtre.

Ensuite, vous croiserez une autre place plus grande: Piazza Angelio (anciennement connu sous le nom de Piazza dell’Ajaccia) qui abrite souvent plusièurs évenements locaux tels que le Festival de l’opéra de Barga, Barga Jazz, le marché des antiquités et des produits artisanaux etc … La place est bordée de palais élégants de la Renaissance, y compris, en particulier, Palazzo Angeli, enrichi sur la façade par le buste en marbre du poète et humaniste locale du XVIème siècle, Pietro Angeli et Palazzo Tallinucci caractérisé par une serie d’arcs en pierre, ancien siège de la Caisse d’Epargne de Florence, il abrite aujourd’hui l’Association de promotion touristique locale (Pro-loco).

Ensuite, vous arriverez à une autre place (Piazza Salvi) où vous pourrez admirer la Loggia dei Mercanti, Palazzo Menchi et Palazzo Pancrazi. La Loggia dei Mercanti est une ancienne loge qui fut bâtie lorsque Cosimo Ier de Médicis institua le marché de Barga où l’on vendait surtout des produits tels que le sel et la soie. Le lion qui est présent à côté de l’arcade de la loge est, lui aussi, le symbole de la soumission de Barga à Florence. Un autre signe de l’influence politique des princes florentins Médicis sur la ville de Barga est aussi l’emblème de la famille qui est soutenu par une colonne de pierre et qui se trove au milieu de la place. Derrière la structure de la loge il y a Palazzo Menchi qui fut acheté, à la fin du XIXème siècle, de la famille d’origine suisse Capretz, qui le transforma dans un élégant café avec une terrasse panoramique fréquentée par des personnes célèbres telles que Antonio Mordini (un des heros nationaux de Garibaldi qui combattit pour l’unification de l’Italie) et Giovanni Pascoli (poète italien très connu). Un autre bâtiment historique qui se trouve Piazza Salvi est Palazzo Pancrazi qui abrite aujourd’hui la mairie, des archives importantes et une bibliothèque.

Continuez sur la même rue, vous arriverez à une autre petite place (Piazza Garibaldi) sur laquelle vous pourrez voir le monument dédié à Giuseppe Garibaldi; devant la statue de Garibaldi , on peut voir Palazzo Balduini dont la façade est enrichie par l’emblème de la famille Médicis surmonté par la couronne du Grand-Duché de Toscane.

La visite suivante est dediée à la cathédrale (Duomo) qui se dresse sur la partie la plus haute du centre historique; le bâtiment actuel se trouve sur le noyau originel d’une église construite vers l’an 1000, puis elle a été agrandie au XIIème et XIII ème siècle. Au XVIème et XVII ème siècle le Duomo de Barga a pris la structure actuelle, avec l’adjoction de deux chapelles latérales et du chœur. La façade, construite en pierre de travertin, est enrichie, au sommet, par une double série de petits arcs soutenus sur des consoles ornées de figures humaines, animales et des frises et, au fond, elle est decorée par un magnifique portail encadré par deux piliers élégants sur lesquels reposent deux lions (représentant la foi), au-dessus de la porte il y a un arc décoré de feuilles d’acanthe et un linteau représentant des scènes de la vie rurale.

L’intérieur de la cathédrale abrite, parmi ses œuvres les plus importantes, la chaire en marbre du XIIIème siècle (attribué à Guido Bigarelli de Côme) qui appuie sur quatre colonnes; les antérieures sont soutenues par deux lions représentants la puissance du christianisme. L’un des deux lions soumet un dragon symbolisant le mal, l’autre lion tient sous ses pattes un homme qui caresse l’animal avec une main et qui le poignarde avec l’autre (symbole des hérétiques). Les colonnes derrière sont soutenues l’une par un nain (le monde païen)et l’autre est posée directement sur le plancher de l’église (le monde chrétien).

Les décorations de la chaire sont nombreuses: le tableau antérieur représente l’Annonciation et la Nativité, le tableau lateral contient l’adoration des Mages et le lutrin qui est soutenu par un aigle, l’autre tableau est beaucoup plus simple, il est décoré avec une série d’arcs étroits dont l’un encadre la figure du Baptiste. Derrière la chaire, on peut trouver le presbytère du XIVème siècle placé dans une position plus élevée que le plancher de la nef centrale et séparé du reste de l’église avec des panneaux de marbre rouge encadrés par de la pierre blanche decorée . Parmi les oeuvres de la cathédrale on doit mentionner aussi le font baptismal placé au début de la nef de droite et des bénitiers du XII e / XIIIème siècle décorés par de motifs floraux et par de petits visages humains. Derrière l’autel il y a une statue en bois de Saint-Christophe du XIème siècle, Saint patron de Barga qui a une hauteur de plus de 3 mètres. A gauche de la cathédrale il y a Palazzo Pretorio , où le gouverneur de Barga vivait à l’époque de la domination florentine, c’est un bâtiment du XIVème siècle dans lequel on peut voir la salle principale, l’ancienne prison dans le sous-sol et une loge, dont les murs sont décorés par de nombreux emblèmes des plusieurs gouverneurs de Barga. La structure abrite aujourd’hui le musée des fossiles et d’autres artefacts du Paléolithique .

Entre le Duomo et Palazzo Pretorio il y a l’ Arringo, une grande pelouse où les citoyens de Barga se rencontraient pour participer à la vie publique de la ville. De cet espace on peut admirer un panorama magnifique sur la vallée et sur les montagnes environnantes. Continuez le chemin en descendant le long escalier à côté de la cathédrale vers l’autre rue principale de Barga : Via del Pretorio . Vous verrez sur votre gauche le magnifique jardin privé de Palazzo Salvi, caractérisé par des intérieurs magnifiquement décorés avec des stucs, des fresques et ornés de meubles d’époque.