Partagez cette recette :

Soupe d’épeautre Garfagnana

Ingrédients pour 6 personnes:

  •     200 gr. d’épeautre
  •     300 gr. d’haricots coco rose
  •     200 gr. haricots blancs
  •     2 branches de céleri
  •     2 carottes
  •     2 pommes de terre
  •     1 morceau de jambon
  •     1 cube de bouillon
  •     1 gousse d’ail
  •     huile d’olive vierge
  •     Sel et poivre

Préparation:

Mettez dans une grande casserole les haricots blancs et les haricots coco rose  qui doivent être trempés en avance dans l’eau froide ; ajoutez les carottes, le céleri, les pommes de terre, le morceau de jambon et d’ail. Couvrez d’eau les legumes et laissez bouillir pour deux heures environ. Ajoutez du sel, du poivre et le cube de bouillon. Après le temps de cuisson, passez tout au moulin à legumes, ajoutez l’épeautre que vous avez precedemment lavé et laissez mijoter pour 20 minutes. Servez le plat avec un peu d’huile d’olive.

Epeautre de la Garfagnana, histoire, cultivation et utilisation dans la cuisine:

La culture de l’ épeautre documentée remonte au 7000 avant JC en Syrie et en Mésopotamie. Ce produit a été utilisé par les Assyriens et les Egyptiens comme un aliment de base et , puis,  plus tard, par les Romains, sous forme de farine pour la préparation d’une sorte de « polenta » qui  nourrissait les soldats et le peuple. L’ épeautre de la Garfagnana a été toujours cultivé avec la même formule: l’utilisation de terres adaptées, caractérisées par peu de nutriments, dans une gamme d’altitude entre 300 et 1000 mètres. Les semailles sont effectuées en automne, en utilisant une graine provenant d’une espèce indigène de Triticum dicoccum. La culture se fait d’une manière tout à fait naturelle sans l’utilisation d’engrais chimiques ou pesticides. La récolte est réalisée dans l’été avec les moissonneuses-batteuses. L’épeautre est, à ce point là, nettoyé avec la séparation de la partie noble du fruit des revêtements de surface. L’épeautre de la Garfagnana (IGP depuis 1996), pour ses caractéristiques, constitue un type parfaitement distingué des autres produits cultivés dans d’autres lieux. Il s’adapte bien pour la préparation des soupes, quiches, salades etc…. Il peut être tranformé en farine pour la préparation d’autres produits comme les pâtes, le pain, les biscuits, etc … Récemment, les entrepreneurs locaux ont utilisé l’épeautre de la Garfagnana pour la production d’une bonne bière aussi (bière Petrognola).